Comment la peau se répare-t-elle ?

Toute peau blessée possède la faculté de se réparer. La nature est vraiment bien faite, mais comment ça marche ?

De la régénération à la cicatrisation, la peau se répare.

Une régénération constante

La peau se compose d’une succession de tissus dont le plus externe est appelé l’épiderme. Ce tissu comprend plusieurs couches de cellules. La plus extérieure est constituée de cellules mortes qui desquament et se renouvellent sans cesse. C’est un processus physiologique naturel. Tout endommagement de l’épiderme à sa surface (blessure, brûlure, coupure, etc.) déclenche une accélération de prolifération de cellules dans le but de refermer la plaie cutanée au plus vite.

La cicatrisation

En dessous de l’épiderme, on trouve le derme, une couche plus profonde richement vascularisée. Toute blessure plus profonde de la peau peut endommager le derme. Pour se réparer, il fait appel à un autre processus physiologique: la cicatrisation.

Ce processus complexe fait appel à différents types de cellules pour d’une part détruire les tissus nécrosés et réparer les parties cutanées endommagées. Le processus de cicatrisation se passe en deux étapes majeures: une réparation immédiate du tissu cutané et une régénération longue plus complète du tissu lésé.