Des chaussures «toxiques»?

Plusieurs cas de brûlures et d’allergies ont été rapportés en Europe, suite à la présence d’un produit anti-moisissures dans des chaussures neuves venues d’ailleurs.

Hors frontières

Connu pour ses propriétés hautement allergisantes, le diméthylfumarate est un fongicide (produit anti-champignons et anti-moisissures) interdit en Europe depuis bien longtemps. La Chine, l’usine du monde, continue malheureusement à en utiliser notamment dans la fabrication de meubles et de chaussures.

Si bien que des cas d’allergies de contact et de brûlures se multiplient un peu partout en Europe ces dernières années.

Un contact fatal

Les effets de cette substance chimique sont pourtant largement documentés et montrent qu’un simple contact avec un objet qui en contient suffit chez certaines personnes à déclencher une réaction allergique, tel qu’un eczéma de contact ou à causer de véritables brûlures.

Une Française en a récemment fait les frais en étant victime de brûlures aux pieds après avoir porté, durant quelques heures seulement, des chaussures flambant neuves. Résultat, il a fallu 10 jours avant qu’elle puisse à nouveau marcher sur ses talons !

En cas de brûlures superficielles, Flamigel® est tout indiqué pour apaiser la douleur et réparer au plus vite la peau endommagée. A appliquer 1 à 2 fois par jour pendant plusieurs jours.