Diminuer le risque de cicatrice

Pour permettre à la peau de se réparer et de cicatriser sans laisser de trace, il faut l’aider à guérir en milieu humide. Comment ?

Une peau endommagée est immédiatement réparée par l’organisme. Mais elle ne retrouve pas pour autant son aspect initial et peut garder des cicatrices. Pour diminuer ce risque, il faut permettre à la peau de se réparer en milieu humide.

Créer un milieu humide

La guérison de la peau est en effet plus optimale et accélérée en milieu humide. Il faut donc éviter de laisser sécher une plaie à l’air libre, sans protection, comme on le fait encore trop souvent.

Pour créer un milieu humide, il faut couvrir la plaie avec

un gel hydrocolloïde (comme Flamigel®). Une fois appliqué sur la peau, il forme une couche protectrice. Flamigel assure un taux d’hydratation optimal pour la plaie et offre des conditions propices à la cicatrisation sans former de croûte. Ce qui est essentiel, car une croûte empêche les nouvelles cellules de se multiplier et de s’organiser pour reformer du tissu cutané.

Dans un milieu humide, la peau peut donc se réparer dans des conditions confortables et guérit plus vite (40% plus vite).