Du tennis à fond

A l’heure de la rentrée, j’ai voulu garder la forme et mon niveau de tennis de l’été. J’y suis peut-être allé un peu fort, non ?

Emporté dans sa passion, Eric a fait une mauvaise chute.

La forme estivale

Cet été, je me suis donné à fond dans mon sport favori, le tennis. Je n’avais plus eu le temps d’y jouer à cause du boulot, des enfants et de toutes mes obligations… Alors je me suis senti revivre et j’ai retrouvé une forme d’enfer, après ces 15 jours de vacances au soleil.

Plus question de me laisser aller en rentrant au bureau. J’ai pris tout de suite un abonnement et pratiqué du tennis deux soirs par semaine !

Un enthousiasme débordant

J’ai enchaîné les entraînements, les matchs, les succès et je me suis beaucoup amusé jusqu’au soir où … emporté par mon enthousiasme débordant et ma rage de vaincre, j’ai fait une chute spectaculaire sur le revêtement synthétique et je me suis brûlé la cuisse sur toute la longueur. Je ne me suis rien cassé heureusement, mais j’avais la jambe en feu !

En rentrant à la maison, ma femme s’est un peu moquée de moi avant de m’appliquer un produit magique en couche épaisse : Flamigel®. J’ai été surpris de la fraîcheur de ce gel et j’ai senti ma douleur s’apaiser très rapidement.

En quelques jours, ma jambe a retrouvé la santé… et du coup, j’ai repris le chemin du court de tennis, avec un peu plus de modération…