Faut-il toujours désinfecter une plaie ?

Une éraflure, une légère brûlure ou une coupure sont ce qu’on appelle des plaies simples. C’est à-dire des lésions peu profondes et peu étendues qui ne saignent pas ou très peu. Face à ce type de plaie, nettoyer consciencieusement la peau sans devoir passer par la case désinfectant n’est pas incorrect.

Soigner correctement sans désinfecter

La prise en charge d’une plaie vise à éviter tout risque d’infection et à favoriser les conditions de réparation de la peau. Pour agir correctement, il faut toujours :

  • se laver convenablement les mains avec de l’eau et du savon et les sécher avec un linge propre avant d’intervenir
  • enlever délicatement les petits débris éventuellement présents sur la plaie (herbes, cailloux, terre, etc.) avec un nettoyant pour plaies comme Flamirins par exemple pour nettoyer au mieux la peau (cette phase peut prendre quelques minutes) et nettoyer éventuellement autour de la plaie avec de l’eau et du savon.
  • bien sécher la peau au moyen d’une compresse
  • appliquer un soin ou un pansement pour protéger la plaie et favoriser l’hydratation de la plaie (comme Flamigel®)
  • surveiller la plaie durant quelques jours en répétant les soins tous les jours
  • en cas d’infection, consulter un médecin.

Attention aux désinfectants

  • L’alcool dénaturé ou pas, pique et dessèche et peut ralentir le processus de cicatrisation.
  • Les désinfectants colorés peuvent masquer certains débris restés dans la plaie.
  • Ne pas utiliser d’antiseptiques autres que ceux indiqués pour les soins cutanés.