Le ski où je veux

Inutile d’aller très loin pour apprécier les plaisirs du ski. Si les Ardennes offrent quelques occasions, on peut aussi se laisser tenter par les pistes indoor. Ski, snowboard, ski de fond, quel sera votre choix ?

On y va?

Notre pays n’est peut-être pas le plus prisé pour pratiquer le ski. Heureusement, les pistes couvertes se développent et complètent à merveille les rares occasions qu’offrent les Ardennes durant l’hiver. Ski alpin, snowboard, ski de fond tout est possible sur ces pistes recouvertes de neige artificielle, il n’y a plus qu’à se laisser aller aux plaisirs de la glisse… en faisant attention, toutefois, car les accidents ne sont pas rares.

Des dangers spécifiques

Sur les pistes intérieures, les accidents semblent plus fréquents. Les snowboarders sont apparemment plus victimes de chutes, d’accidents et de blessures que les skieurs. Les raisons de ces accidents ? Le manque d’expérience des pratiquants, la trop grande prise de risque, le manque de place pour répartir au mieux le nombre de skieurs présents sur les pistes, du matériel inadéquat, un manque de respect des règles de base, etc. Bref, parmi les accidents fréquents, on note : des entorses, des contusions, des luxations, des fractures et des blessures plus minimes (coupures, égratignures, etc.)

Les personnes peu habituées à la pratique du ski ou du snowboard se blessent aussi régulièrement avec les carres des skis, en les manipulant ou en les portant sans gants. Ces lames tranchantes qui permettent aux skis de « mordre » la neige et d’assurer une meilleure accroche en courbe pour contrôler la glisse peuvent, en effet, laisser de fines entailles à la surface de la peau. Ces blessures superficielles et douloureuses trouvent heureusement de l’apaisement, une fois réchauffées et soignées avec un gel adéquat, comme Flamigel®, qui par sa formulation unique calme la douleur et régénère rapidement les cellules endommagées. Ce n’est pas par hasard s’il est n°1 en soin des plaies.

Autrement dit, quelle que soit votre pratique du ski, accompagnez-la d’un tube de Flamigel®, c’est plus prudent.