Le toboggan, pas toujours amusant

Les brûlures par frottement sont fréquentes. Et les petites jambes nues des enfants n’y échappent pas.

Chaud chaud, le toboggan

A la fin de l’été, les enfants adorent s’amuser et le toboggan a toujours autant la cote. Mais monter, glisser et remonter sans fin n’est parfois pas sans conséquence, surtout si on porte un short court, une robe ou une jupe. Ce n’est pas forcément la tenue la plus appropriée pour les petits mollets et les cuisses.

Car à la longue, ça brûle !

La peau est rouge et irritée

En effet, du fait de la répétition des mouvements, la peau s’échauffe au contact du revêtement du toboggan et après plusieurs descentes, elle affiche rougeur et inflammation, comme si elle était brûlée au 1er degré.

Pour la traiter efficacement, rien de tel que le reflexe Flamigel® A appliquer en couche épaisse matin et soir, en faisant bien pénétrer et sans couvrir. Et quelques jours plus tard, la peau retrouve le sourire et l’enfant, les joies du toboggan ! Mais en pantalon long, cette fois !