Peau brûlée par le soleil : vrai/faux

Trop d’idées fausses circulent autour des coups de soleil. Comme celle de penser qu’ils sont un passage obligé pour bronzer. Ce qui est sûr, c’est qu’une peau brûlée par le soleil est une peau en souffrance qu’il vaut mieux traiter. Alors prêt pour le test ?

Le soleil, on en a tous besoin. Il fait du bien à notre moral, nous apporte de la vitamine D et n’a pas son pareil pour nous donner bonne mine à condition de savoir l’utiliser sans danger.

Alors vrai ou faux ?

Un coup de soleil est une brûlure? VRAI

Le coup de soleil n’est rien d’autre qu’une brûlure due à une exposition excessive aux rayons du soleil sans protection adéquate de la peau. On parle de brûlure :

  • du 1er degré quand la peau est rouge et légèrement douloureuse,
  • du 2ème degré quand la peau est rouge vif, très douloureuse et recouverte de petites cloques,
  • du 3ème degré quand la peau est violacée et couverte de grandes cloques prêtes à exploser.

Un coup de soleil est difficile à éviter ? FAUX

Pour éviter les coups de soleil, il suffit de :

–  bien protéger sa peau en appliquant une protection solaire d’indice adapté à son type de peau et à l’environnement (mer, montagne, ..), en quantité suffisante et de façon régulière

– d’éviter les heures d’exposition trop chaudes (entre 12h et 16h suivant le lieu d’exposition).

Un coup de soleil n’est pas très grave ? FAUX

Si la plupart des coups de soleil ne sont pas très graves a priori, leur répétition, surtout durant l’enfance peut augmenter les risques de cancer de la peau (mélanome).

Un coup de soleil doit toujours être traité ? VRAI

Quel que soit son degré d’intensité, un coup de soleil doit être traité puisqu’il s’agit d’une brûlure. En appliquant un soin rafraîchissant, apaisant et cicatrisant comme Flamigel®, 2 à 6 fois par jour, on peut réparer la peau et éviter les cicatrices.