Que faire en cas de croûtes ?

Tout le monde pense qu’une plaie a besoin d’une croûte pour bien guérir. Pourtant, cette croyance populaire ne justifie pas. Une croûte ralentit la cicatrisation, augmente le risque de cicatrices, n’offre aucune protection contre les infections et limite la mobilité de la peau. Essayez de toujours garder la plaie humide avec Flamigel®.

Mais que faire si le mal est déjà fait et qu’une croûte se forme malgré tout ?

 À ne pas faire en cas de formation de croûte

  • Ne grattez pas la croûte. Cela entraîne des démangeaisons, des irritations et un processus de guérison plus long.
  • Ne chipotez pas à la croûte, une cicatrice risquerait de se former.
  • Ne camouflez pas la croûte. Le maquillage salit la croûte et ralentit le processus de cicatrisation.

À faire en cas de formation de croûte

  • À titre préventif, ne touchez pas la croûte.
  • Lavez-vous les mains chaque fois que vous soignez la croûte.
  • Utilisez Flamigel® et couvrez. Une blessure guérit plus rapidement sans croûte et dans un environnement humide.

Une couche de Flamige® protège la peau, favorise la guérison et garde la plaie suffisamment humide en vue d’une cicatrisation optimale!