Un pansement ou une compresse?

Une blessure fraîche et pas encore de croûte ? Flamigel® vous tire d’affaire. N’oubliez pas non plus de couvrir la plaie, mais avec quoi ?

Un choix cornélien

Quel pansement utiliser pour quelle blessure ? Une compresse convient en cas de coupure, d’éraflure ou de brûlure. Utilisez une compresse ou un pansement non adhésif. Un pansement est suffisant en cas de coupures moins profondes ou d’autres petites égratignures.

Les écorchures superficielles ou petites plaies à des endroits sensibles comme le talon, le coude ou la plante du pied guérissent mieux si elles sont en contact avec l’air, il est donc préférable d’utiliser un pansement perméable à l’air.

En cas de coup de soleil, il n’est pas nécessaire de couvrir. Laissez la plaie à l’air libre après avoir appliqué une épaisse couche de Flamigel®.

Remplacer et humidifier

Veillez à ce que le pansement couvre toujours l’entièreté de la plaie, sinon il n’est d’aucune utilité. Remplacez-le au moins tous les trois jours ou quand il est taché de sang ou humide.

Avec Flamigel®, le pansement/la compresse crée un environnement humide. Cela accélère la cicatrisation, garde la plaie souple et prévient les cicatrices.