Vous prendrez bien un thé?

L’hiver est une période agréable où chacun aime à retrouver un peu de confort intérieur, en buvant sa boisson chaude préférée. Thé, chocolat, café, infusion, vin. Il y a toujours une boisson de circonstance pour se faire du bien.

Un geste santé

Boire chaud est un geste universel. Et c’est tant mieux, car les boissons chaudes n’ont pas d’égal pour hydrater et apporter les nutriments essentiels à l’organisme : vitamines, minéraux, oligo-éléments, etc.

Cependant, la température à laquelle on les boit est importante pour révéler tous les bienfaits des principes actifs (théine, caféine, vitamine C, antioxydants, etc.) et aider le corps à maintenir une température à 37°C quand il fait froid dehors. La température idéale ? Entre 85 et 90°C, soit une eau frémissante plutôt que bouillante.

Un geste risqué aussi

Se préparer une boisson chaude réconfortante n’est cependant pas sans risque. Quel que soit le moyen utilisé pour faire chauffer l’eau (bouilloire, micro-onde, casserole, etc.), il faut toujours redoubler d’attention pour éviter les brûlures.

Choisir les bons récipients (bols, tasses, mugs) qui offrent la résistance idéale selon les sources de chaleur utilisées (gare au micro-onde à ce propos), les manipuler avec des gants ou des maniques, pour éviter de se brûler les mains ou les doigts.

En cas de brûlures?

  • Faire immédiatement couler de l’eau, à une température proche de 15°C, sur la peau pendant quelques minutes (15 minutes idéalement), pour empêcher la propagation de la brûlure dans les tissus cutanés plus profonds.
  • Sécher délicatement la peau.
  • Appliquer un gel apaisant et réparateur, comme Flamigel® pour soulager la douleur et soigner la peau (2 à 6 fois par jour et sans couvrir).